l’auteur-randonneur

Avec les quelques photos de cette page et les réponses au questionnaire chinois que Bernard Pivot soumettait à ses invités lors de ses fameuses émissions littéraires, vous devriez en savoir suffisamment sur moi. Pour les détails, la lecture de mon récit devrait compléter le profil du bonhomme. Si toutefois vous souhaitiez en savoir encore plus, il y a un formulaire de contact en page de garde de ce site.
Bonne lecture et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires !

  1. mon mot préféré : vie
  2. le mot que je déteste : acceuil, car je ne sais jamais si le u se place avant le e ou le contraire
  3. ma drogue favorite : l’odeur d’un petit feu de bois dehors, dans la nuit, particulièrement les senteurs des foyers d’un village de brousse en Afrique
  4. le son, le bruit que j’aime : le silence de la nature
  5. le son, le bruit que je déteste : la sirène des pompiers car un malheur s’est abattu (et qu’elle me fait très mal aux oreilles)
  6. mon juron, gros mot ou blasphème favori : « il prit le pain et le rompit », sans avoir jamais trouvé le rompit (pas plus que le bénit)
  7. homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque : Pierre Rabhi
  8. le métier que je n’aurais pas voulu faire : chauffeur de poids lourd
  9. la plante, l’arbre ou l’animal dans lequel j’aimerais être ré-incarné : un éléphant, et si c’est pas possible un gingko biloba, il me semble qu’il y en a un remarquable dans le roman de Dai Sijie, Balzac et la petite tailleuse chinoise
  10. si Dieu existe, ce que j’aimerais, après ma mort, l’entendre dire : « t’es prêt ? On s’en refait une ? »